• 1958 - Prix us
Bogie F.S. version 1

Bogies type F.S. version 1 (1954) Pièce centrale en métal noir. Chaque support de faces de bogie est fixé sur la pièce centrale à l\'aide de deux rivets en laiton. Les faces sont en métal injecté, avec des inscriptions « RIV » en relief sur le couvercle du roulement, et « 21 », dans une plaque ovale, placée au Centre de la face. Chaque face est moulée, et sertie, coté intérieur avec un logement permettant un léger balancement sur les supports. La pièce centrale a une découpe, à l’opposé de l’attelage, pour installer un frotteur central pour l’éclairage. L’attelage est rivé de façon libre sur la pièce centrale, et un ressort de rappel est fixé directement sur un ergot. Le bogie est fixé au châssis par vis. Essieux en laiton avec pointes coniques.

Bogie F.S. version 2

bogie type F.S. version 2 (1955-57) La pièce centrale est en une seule pièce, les faces sont vissées sur les cotés, sans logement moulés, à l’aide d’une vis à portée pour permettre un certain balancement du bogie. Sur la face, la plaque avec l’inscription « 21 » est allongée vers le bas, le ressort de l’attelage est fixé à la pièce centrale avec un petit crochet intermédiaire sur un ergot plus grand.

Bogie F.S. version 3

Bogie type F.S. version 3 (1958-63) Des logements en laiton sont rajoutés dans les faces des bogies, et les essieux brunis ont les pointes cylindriques. Une rondelle est utilisée pour le ressort de rappel coté attelage

Bogie Prussien version 1

Bogie type Prussien version 1 (1957). Les faces sont en métal injecté, représentant deux boites d’essieux montés sur cinq ressorts à lamelles reposant sur deux ressorts latéraux, elles sont fixées par une vis à portée, sur la pièce centrale, avec 2 petits ergots limitant et permettant une oscillation des faces. Le ressort de rappel d’attelage et muni d’un petit crochet. Essieux en laiton à pointes coniques

Bogie Prussien version 2

Bogie type Prussien version 2 (1958-62). Les Faces sont de couleurs grises, claires ou foncées. Des logements en laiton sont rajoutés dans les faces des bogies, et les essieux brunis ont les pointes cylindriques. Une rondelle est utilisée pour le ressort de rappel coté attelage.

Bogie Prussien version 3

Bogie type Prussien version 3 (1963-65). Bogie complet moulé en plastique, sans aucun mouvement d’oscillation, type Rivarossi, essieux Rivarossi à pointes coniques

Bogie  M-D version 1

Bogie type Minden Deutz version 1 (1956). Les faces sont en métal injecté, représentant deux boites d’essieux montés sur quatre ressorts hélicoidaux reposant sur le châssis du bogie, lui-même, assemblé à deux autres ressorts hélicoidaux relié à la traverse du bogie. Elles sont fixées par une « vis » à portée sans fentes sur la pièce centrale, avec 2 petits ergots limitant et permettant une oscillation des faces. Le ressort de rappel est dircetement sur la pièce centrale. Le bogie est vissé à la caisse des voitures avec une vis cruciforme et une rondelle Essieux en laiton à pointes coniques

Bogie  M-D version 2

Bogie type Minden Deutz version 2 (1957) La fixation des faces est démontable, faites avec des vis à portées, crochet au ressort de rappel de l’attelage.

Bogie  M-D version 3

Bogie type Minden Deutz version 3 (1958-64) Des logements en laiton sont rajoutés dans les faces des bogies, et les essieux brunis ont les pointes cylindriques. Une rondelle est utilisée pour le ressort de rappel coté attelage.

Bogie  M-D version 4

Bogie type Minden Deutz version 4 (1965-66) Bogie complet moulé en plastique, sans aucun mouvement d’oscillation, la face est horizontale, l’arrondi du châssis a disparu. attelage fixe en métal, et pivot métallique pour la fixation du bogie au châssis de la voiture , essieux en métal bruni avec pointes coniques

Bogie Pennsy version 1

Bogie type Pennsylvania version 1 (1957) Les faces sont en métal injecté, représentant deux boites d’essieux montés sur les « col de cygne » et ensuite suspendu sur deux ressorts de poussée fixés au châssis reposant sur quatre séries de ressorts plats du chassis du bogie. La fixation des faces est démontable, faites avec des vis à portées, sur la pièce centrale, avec 2 petits ergots limitant et permettant une oscillation des faces Le ressort de rappel d’attelage et muni d’un petit crochet. Le bogie est vissé à la caisse des voitures avec une vis cruciforme et une rondelle. Essieux bruni à pointes coniques.

Bogie Pennsy version 2

Bogie type Pennsylvania version 2 (1958-62) Les essieux brunis ont les pointes cylindriques. Une rondelle est utilisée pour le ressort de rappel coté attelage

Bogie Pennsy version 3

Bogie type Pennsylvania version 3 (1963) La rondelle entre l’attelage et la pièce centrale a été supprimée

Bogie Pennsy version 4

Bogie type Pennsylvania version 4 (1964-66) Bogie complet moulé en plastique, sans aucun mouvement d’oscillation, attelage fixe en métal, et pivot plastique pour la fixation du bogie au châssis de la voiture, essieux en métal bruni avec pointes coniques

Bogie Schlieren version 1

Bogie type Schlieren version 1 (1957) Les faces sont en métal injecté, représentant deux boites d’essieux couplées à quatre ressorts hélicoidaux monté sur un cadre reposant sur une rangée de ressorts a lames fixé au châssis du bogie.inscription sur les boites d’essieux « SBB » et « CFF ». . La fixation des faces est démontable, faites avec des vis à portées, sur la pièce centrale, avec 2 petits ergots limitant et permettant une oscillation des faces Le ressort de rappel d’attelage et muni d’un petit crochet. Le bogie est vissé à la caisse des voitures avec une vis cruciforme et une rondelle. Essieux en laiton à pointes coniques

Bogie Schlieren version 2

Bogie type Schlieren version 2 (1958-62) Les faces sont en métal injecté couleur gris foncé ou vert pâle, des logements en laiton sont rajoutés dans les faces des bogies, et les essieux brunis ont les pointes cylindriques. Une rondelle est utilisée pour le ressort de rappel coté attelage.

Bogie Schlieren version 3

Bogie type Schlieren version 3 (1963-66) Bogie complet moulé en plastique, sans aucun mouvement d’oscillation. Attelage fixe en métal, et pivot métallique pour la fixation du bogie au châssis de la voiture, essieux type Rivarossi isolés à pointes coniques

Bogie Bettendorf version 1

Bogie type Bettendorf version 1 (1958-62) Les faces sont en plastique, représentant deux boites d’essieux fixes sur une structure métallique, reliée au châssis du bogie, par deux ressorts hélicoïdaux Couvercles simples et ronds sur les boites d’essieux. Le châssis central du bogie est renforcé par un moulage légèrement triangulaire, et un support métallique servant aussi de point de fixation pour l’attelage fixé avec deux rivets. Essieux bruni à pointes cylindriques.

Bogie Bettendorf version 2

Bogie type Bettendorf version 2 (1963) Couvercles sur les boites d’essieux gravés d’un « U ». Le châssis central du bogie a une forme de « T », et un support métallique servant aussi de point de fixation pour l’attelage fixé avec deux rivets.

Bogie Bettendorf version 3

Bogie type Bettendorf version 3 (1964-66) Le châssis du bogie est entièrement en plastique. Les couvercles sur les boites d’essieux sont gravés d’un « I ». Le châssis central du bogie a une forme rectangulaire. Essieux isolés, Rivarossi, à pointes coniques

Bogie Bettendorf version 4

Bogie type Bettendorf version 4 (1966-68) Nouveau plastique utilisé pour la fabrication du bogie, légèrement brillant. Identique à la version 3, mais avec l’attelage en plastique. Essieux isolés type Rivarossi

Bogie  Andrews 1

Bogie type Andrews version 1 (1963-64) Les faces sont en plastique, représentant deux boites d’essieux fixes sur une structure métallique, reliée au châssis du bogie, des ressorts inverses, style col de cygne, et lamelles. Les faces mesurent 33 mm. Pièce de renfort en métal pour le châssis et l’attelage y est fixé avec 2 rivets, le châssis central du bogie a une forme de « T ». les essieux sont en laiton bruni à pointes cylindriques

Bogie  Andrews 2

Bogie type Andrews version 2 (1965) Nouvelle fabrication du châssis du bogie entièrement renforcé. Pièce centrale rectangulaire. Attelage en plastique relié au bogie avec 2 rivets

Bogie Pennsy court

Bogie type Pennsylvania court (1962-68) Bogie entièrement en plastique. Les faces représentant deux boites d’essieux fixes sur une structure métallique, reliée au châssis du bogie, des ressorts inverses, style col de cygne. Le bogie est fixé au châssis du wagon avec un axe plastique. Essieux Rivarossi à pointes coniques.

Les commentaires sont fermés.

A suivre

2016 :
le site est en transformation pour améliorer la classification des modèles, pour faciliter la recherche, en fonction du no d'article POCHER, et surtout pour permettre de mieux visualiser les variantes de fabrication A,B,C, etc...
mais aucune mais aucune mise à jour ne sera visible, tant qu'il y aura des codes malveillants venant perturber le bon fonctionnement du site.

Nouveautés

les nouveautés seront mise à jour lorsque le site sera à nouveau sécurisé, trop de codes malveillants viennent en perturber le bon fonctionnement !!

cela ne profite à personne.... !!!!

02.09.2015 :encore un petit mystère, 214 A , des voies courbes c.a. d'un diamètre différent du catalogue !
02.09.2015 :encore un petit mystère, 212 A , des voies courbes c.a. d'un diamètre différent du catalogue !

Roxy
Metropolitan
Ar.Po.
Azzurra
Autres distributeurs
Vente, achat, pièces etc.

Un petit coin pour tous : La bourse
une adresse pour les bogies CC : Kit CC7107